Espace Ruine - Of Monkeys and Men




EN

Through this exhibition, Joachim Perez questions our shared architecture and looks at the interconnectedness between humans, animals and inanimate objects.

At a time when the habitability of the planet is increasingly compromised due to human activity, the works exhibited at Espace Ruine address the collective need to redefine our role as part of a whole and to rethink the boundaries of our species. Joachim Perez addresses current environmental and ideological changes by attempting to break down the supposed univocity of many images.

Embroidering on different variants of fabric, preferably old and discarded, his mediums pile up and blend around his subjects. Wool, both durable and supple, has all the characteristics he needs to manipulate and sculpt his characters. With mixed media, from drawing to performance to installation, he encourages us to look at the world through a broader spectrum. His slow and repetitive creative process crystallizes into a visual and tangible form. Spending many hours giving them substance, Joachim Perez probes the discontinuous flow of images to immerse us in an unfamiliar atmosphere.

FR

Au travers de cette exposition, Joachim Perez interroge notre architecture commune et pose un regard sur l’interconnexion entre les humains, les animaux et les objets inanimés.

À un moment où l’habitabilité de la planète est de plus en plus compromise en raison de l’activité humaine, les oeuvres exposées à l’Espace Ruine abordent la nécessité collective de redéfinir notre rôle en tant que partie d’un tout et de repenser les frontières de notre espèce. Joachim Perez traite des changements environnementaux et idéologiques actuels en s’efforçant de briser la supposée univocité de nombreuses images.

Brodant sur différentes variantes de tissus, de préférence anciens et élimés, ses médiums s’amoncellent et se mélangent autour de ses sujets. La laine, à la fois durable et souple, possède toutes les caractéristiques dont il a besoin pour manipuler et sculpter ses personnages. Avec des techniques mixtes, du dessin à la performance en passant par l’installation, il nous encourage à observer le monde à travers un spectre élargi. Son processus de création, lent et répétitif, permet à ses souvenirs, flous et imprécis, de se cristalliser sous une forme visuelle et tangible. Passant de nombreuses heures à leur donner corps, Joachim Perez sonde le flux discontinu d’images pour nous plonger dans une atmosphère qui nous est aussi familière qu’étrangère.




© 2022